Le grand témoin

ManuelMallen

Manuel Mallen

DG de Poiray International (joaillerie et horlogerie)

Cet ancien ISC entre dans le groupe Richemont en 1990 où il intègre le marketing opérationnel de Piaget tout en s'occupant de production. En 1993, il crée la filiale espagnole de la marque pour en devenir le directeur France deux ans plus tard. Evoluant au sein du groupe Richemont, il se voit confier le poste de directeur général de Baume & Mercier France en 1999.

En 2013, avec Benjamin Loben, un ancien du groupe Royal Quartz et de Louis Pion, il rachète la marque d’horlogerie et de joaillerie Poiray. La même année, Poiray rachète la maison Técla, spécialiste de la perle de culture. Belle endormie depuis les années 1990, la maison Poiray ne disposait alors plus que deux boutiques à l’international – une au Japon et une à Genève – et d’une poignée de boutiques en France. Après avoir restructuré l’offre de bijoux autour des grandes familles historiques, les deux associés lancent une stratégie de distribution ambitieuse, avec plusieurs ouvertures de boutiques et une expansion internationale en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique.

Les décideurs

Jacques Edouard CharretJacques-Edouard Charret

DG de Toupargel

Jacques-Edouard Charret possède une double expérience dans les domaines de l’industrie et de la grande distribution acquise au sein des groupes Unilever, Casino, Cora et Quick.

A 30 ans, on lui confie la centrale d’achats de Casino, puis la fusion de cette dernière avec celle de Cora. Il devient rapidement numéro deux du groupe. En 2010, il est recruté par Quick. L’homme a dix-sept ans de grande distribution derrière lui et grâce à des ouvertures de restaurants et à des lancements bien sentis, il fait bondir les ventes de 11% dès l’année de son arrivée, dépassant pour la première fois le milliard d’euros de chiffre d’affaires.
Depuis mars 2013 il est directeur général adjoint du leader français de la livraison à domicile de produits surgelés, Toupargel (32% de parts de marché). Depuis son arrivée il a entrepris un chantier colossal afin de digitaliser l'enseigne et développer le e-commerce.

 

DominiqueDurantDominique DURAND

Président de Carré Blanc

Diplômé de l’ESC Saint-Etienne, Dominique Durand a débuté sa carrière chez Boulanger, avant de rejoindre l’équipementier sportif Adidas. Il prendra ensuite la direction marketing puis la direction générale du groupe Zannier avant de rejoindre en 2013 la direction générale de l’enseigne de mode Captain Tortue.

Fort de ses expériences dans la direction de grands groupes, et de ses connaissances du secteur de la distribution spécialisée et plus particulièrement du textile, Dominique Durand, 45 ans, a donc pris la tête de Carré Blanc en janvier 2016 avec un plan de développement ambitieux pour la marque. Il succède ainsi à Claude Jeantet devenu président du conseil de surveillance du distributeur de linge de maison.

Parmi ses premiers chantiers notamment : la mise en place d’une approche retail plus ciblée afin d’optimiser les performances des magasins en propres, des franchisés et des affiliés ; ainsi que l’accroissement de l’impact du digital sur les ventes et le développement d’une approche multicanale (e-commerce, web-to-store, store-to-web) au service du client et du réseau.

 

Frédérique Girard Ory

Frédérique Girard-Ory

PDG du groupe Dermscan

Docteur en biologie, Frédérique GIRARD-ORY crée en 1990 Dermscan. L’entreprise réalise des Études cliniques qui permettent l’évaluation de la tolérance et de l’efficacité des produits cosmétiques et des compléments alimentaires. En 2001 elle ouvre la division Pharmascan, chargée des recherches biomédicales. Implanté à Villeurbanne, sur le domaine scientifique de Lyon, Dermscan a su s’internationaliser dès 2002 en ouvrant des centres de tests à Bangkok puis à Gdansk en 2008 et à Tunis en 2010.

Fort de 130 salariés et 10 M€ de CA, Dermscan fête aujourd’hui ses 25 ans, une réussite que porte une patronne atypique qui est aussi auteure de plusieurs romans à succès. Son dernier roman « Les oiseaux de la nuit froide » est paru en 2016. Elle dit retrouver dans le métier d’écriture certains aspects de celui de chef d’entreprise : la solitude dans le travail et les décisions à prendre.

L’enjeu pour Dermscan a toujours été de recruter suffisamment de volontaires pour ses tests. La problématique actuelle de Frédérique GIRARD-ORY est de savoir à quel point ce recrutement doit passer par le digital.  

 

DenisJacquet

Denis Jacquet

Président de l'observatoire national de l'uberisation.

HEC 89, Il commence sa carrière salarié chez Baker & Mac Kenzie, dirigé à l’époque par Christine Lagarde. Mais drogué de l’entrepreneuriat il crée sa première société H2I, en 1993 puis restructure en 97, le numéro 1 de la formation à distance. Fort de ces réussites, il surfe sur la vague du e-Learning avec Edufactory qui existe aujourd'hui dans 8 pays. Serial entrepreneur, il crée Parrainer la Croissance, association dédiée à la croissance des PME, puis l’Accélérateur de Croissance, incubateur qui mêle les seniors des grands groupes et les start-up.

Enfin pour démontrer l’impact colossal que l’Ubérisation va provoquer dans nos sociétés il monte l’Obervatoire de l’Ubérisation avec Grégoire Leclerc (Fédé des auto-entrepreneurs). http://www.uberisation.org/

 

EmmanuelMony

Emmanuel Mony

Président du groupe Tarvel

Emmanuel Mony (ingénieur-électronicien CPE Lyon) est président de Tarvel depuis 2003. Sous sa houlette, le groupe a innové dans de nombreuses directions et entend poursuivre un développement qui l’a mené à la première place des entreprises d’espaces verts indépendantes en France. Son activité va de la création à la gestion des espaces verts, aménagement et entretien des espaces paysagers publics ou privatifs, des terrains de sport

Emmanuel Mony est aussi président de l’ELCA (European Landscape Contractors Association) et dirigea l’UNEP (Union Nationale des Entreprises du Paysage) jusqu’en 2013.

Très engagé, convaincu de l’importance de la responsabilité sociétale de l’entreprise, il est fait chevalier de la Légion d’honneur pour son travail autour de la biodiversité, la conservation des semences anciennes, mais aussi des espèces animales anciennes TARVEL entend aussi viser l’excellence sur le plan social en obtenant une certification ISO 26 000, qui englobe qualité du dialogue social, conditions de travail, ancrage territorial.

 

EdouardRencker

Édouard Rencker

PDG de Makheia Group

Ancien Journaliste, il fonde en 1985 Sequoia, agence spécialisée dans la production de contenus aujourd’hui leader du marché de la communication d’entreprise. En 1996, il devient directeur associé du groupe Image Force. Puis, en 2008, la fusion d’Image Force et Mediagérance donne naissance à Makheia Group, qui avec plus de 21M€ de chiffre d’affaires et 220 collaborateurs est le premier acteur sur l’ensemble de la chaîne des contenus. Il en est, depuis juin 2009, Président-Directeur Général.

Il est l’auteur de plusieurs ouvrages consacrés à la communication. Son dernier livre « Entreprise : Muter ou périr face à l’ubérisation du monde » (Éditions de l’Archipel) nous donne des pistes sur comment réagir à l’ubérisation.

 

Photo TERRASSE

Pascal Terrasse

Député de l’Ardèche

Pascal Terrasse est élu député de l’Ardèche pour la première fois en 1997, à l’âge de 32 ans. Depuis, il mène en parallèle son mandat au Palais-Bourbon (il a été réélu à trois reprises) avec un engagement local. Conseiller général, puis vice-président du département depuis 1994, il en est le président depuis 2006.

Il est mandaté en octobre dernier par Manuel Valls pour réfléchir sur l’économie collaborative. Le gouvernement veut effectivement éviter que de nouveaux bras de fer, comme celui entre les compagnies de taxis et les Uber, ne reviennent sur le devant de la scène.

Le 8 février 2016, il remet officiellement son rapport sur l’économie collaborative, dans lequel il formule 19 propositions pour accompagner ce secteur. Pascal Terrasse, qui présente l’économie collaborative comme « une alternative crédible à un modèle de consommation qui s’essouffle », n’en attend pas moins qu’elle « prenne ses responsabilités ». Il suggère à Matignon de mieux l’encadrer, et d’obtenir plus de transparence. « L’économie collaborative n’est pas une zone de non-droit ».

 Les experts 

Pierre AmmelootPierre Ammeloot, Webmecanik.
C'est un passionné du code. Il développe et vend son premier site internet à 16 ans. Chief technology officer chez Webmecanik, Pierre supervise et pilote la production technique et accompagne la société dans la transition vers l’édition de logiciels et la mise en place d’un logiciel de marketing automation en open source. 
 
Djamila Calla CopieDjamila Calla, C Com Calla.
Après 15 ans chez Publicis, comme directrice média, puis 21 ans chez Lagardère Métropoles, en tant que directrice régionale Rhône Alpes Auvergne, Djamila crée C Com Calla, conseil média & communication, événementiel, réseautage d’affaires et partenariats. Elle enseigne également la communication à l’Iseg et à l’Isefac.
 
Régis Chomel De VaragnesRégis Chomel de Varagnes, Oraveo.
Ancien de l’IFAG, Régis fait toute sa carrière dans les ONG et l’entrepreneuriat social : Handicap international puis IMS Entreprendre pour la Cité. En 2009, il fonde Oraveo, pure-player de l’intégration de la Responsabilité sociétale en entreprise qui intervient à la fois sur la stratégie et la communication RSE. 
 
Pierre ColPierre Col, Antidot.
Pierre est directeur marketing chez Antidot. Sa mission : accélérer la croissance d’éditeurs de logiciels ou de fournisseurs de services internet ou mobiles. Mais ses activités ne s’arrêtent pas là : il est également cofondateur de Data Colada, blogueur pour ZDNet France et référent du groupe local d’Anticor.
 
Charles Henry De La LandeCharles-Henry de La Londe, Publicis.
Aujourd’hui directeur-conseil communication corporate chez Publicis, Charles-Henry a 12 ans d’expérience en management de marque auprès d’entreprises de premier plan. Son expertise va de la communication corporate (communication institutionnelle, employeur, interne, financière, RP et crise) à la communication éditoriale. 

 
Nathalie GrynbaumNathalie Grynbaum, Mi Hotel.
Responsable pédagogique à l’Idrac Lyon, Nathalie est avant tout une entrepreneuse passionnée de marketing et d’innovation. Elle a créé Mi Hotel, projet d’uberisation de l’hôtellerie : aucun contact, pas d’accueil, pas de service d’étage. Tout se passe par internet. Elle a reçu le Prix de l’innovation du meilleur concept hôtelier 2014.
 
LauraLange Copie 2Laura Lange, consultante philosophe.
Après des études de philosophie et de nombreuses expériences en éthique appliquée, culture et santé, Laura a créé son entreprise. Elle propose de faire de la philosophie un levier de réussite humaine et de performance, dans les organisations professionnelles. Elle intervient dans les champs stratégiques que sont la communication, le management et la recherche.
 

Olivier Marx

Olivier Marx, digiGroup. 
Serial entrepreneur, Olivier est tombé en 1995 dans le digital. Ancien de Publicis et diverses agences BtoB, il fonde Altics, agence e-commerce spécialisée en UX et tests consommateurs en 2004. Pour la revendre en 2015. Il fonde alors l’écosystème digiGroup (digiRocks, digiClub, digImmos) qui conseille les entreprises dans leur transformation digitale.

 

Re Mi Puech

Rémi Puech, Kocoriko
Ingénieur en agriculture de formation, Rémy Puech a débuté sa carrière dans l'industrie agricole, puis dans le secteur bancaire. il a ensuite eu l'opportunité de participer à la création et au développement de Kocoriko, plateforme de financement participatif détenue par la Banque Populaire des Alpes.

 

Benoit Re GentBenoît Régent, Dentsu Aegis Network France.
C'est un homme d'études. A 45 ans, Benoît affiche un parcours très riche principalement et successivement chez Carat Expert (responsable des études affichage), Interdéco (directeur des études régionales), Postercope (agence de stratégie de marque qu'il a cofondé) et dernièrement Dentsu Aegis Network France (directeur du département Prospective).  

 

Mickael San Juan

Mickael San Juan, Insign.
Ancien de l’EM Grenoble, Mickael a occupé la fonction de directeur-conseil chez Visual Link avant d’être nommé directeur des comptes stratégiques chez Insign après la fusion avec Kaelia. Son credo : accompagner les clients dans leur stratégie digitale, en cohérence avec leur modèle économique, leur mix, leur plateforme de marque, leurs objectifs d’image et de business.

 

Joe L Tronchon Seb Copie 2Joël Tronchon, Seb.
Il a démarré au sein de la Fondation Agir contre l’exclusion. Joël a occupé, ensuite, plusieurs postes au sein des ressources humaines chez L’Oréal puis au sein du groupe Casino. Il rejoint Seb en 2008 et est nommé directeur du développement durable et délégué général du Fonds de dotation Groupe Seb en 2011.

Les animateurs

Montanay_Jean-Pierre_cadré rectangle.jpg

 

 Philippe Montanay

Journaliste de télévision et fondateur de Maniac Média

 

 Simonet_Jacques cadré carré

Jacques Simonet

Éditeur d'InterMédia

 

Julie Druguet 2015 ESO Copie

 

Julie Druguet

Rédactrice en chef d'InterMédia

 

 

Partenaires